Gros changement de plan de dernière minute : trois semaines de pencak silat !!

Je rentre demain. Nah nah… Je repousse mon départ pour la Thaïlande de trois bonnes semaines : pas de plage / plongée et le séjour se limitera à quelques jours à Bangkok pour voir Virginie et profiter d’une grande ville. Une grande ville, ce n’est jamais décevant : j’y trouverai toujours des choses qui me plairont, ne serait-ce qu’un cinéma. L’idée d’arriver dans un hypermarché du tourisme m’effrayait un peu. Mais peut-être que prendre des cours de pencak silat avec ces gens pendant trois semaines devrait m’effrayer davantage. Je ne sais pas si trop me diversifier dans les arts martiaux est une bonne idée mais je vais me lancer !

Hier, je suis arrivée à Bukittinggi (Sumatra, Indonésie) où j’ai eu un accueil hyper chaleureux de toute l’équipe avec qui j’avais bossé il y a deux ans et demi. Comme je trouve que le pencak silat ça a l’air trop cool (des styles animaliers, des couteaux…), mes potes d’ici m’ont emmenée voir le grand maître qui peut me proposer un programme personnalisé avec des cours particuliers en fin d’après-midi en semaine et cours collectifs le dimanche. Je crois que c’est un bol monstrueux car il paraît que peu de grand maîtres enseignent encore (beaucoup refusent l’idée de peur que ça incite certaines personnes à la violence), et on peut ajouter le fait que je ne suis pas musulmane, que je suis une fille et que je ne vais pas capter grand chose à ce que va me dire le grand maître, qui a un niveau d’anglais équivalent à celui de A Wei. J’ai donc trois jours pour me mettre au bahasa indonesia car après l’expérience chinoise, les cours d’arts martiaux, c’est quand même plus simple quand on comprend un peu.

Aujourd’hui a été une grosse journée :

  • prolonger le visa qui expire lundi (juste à temps, ça prend trois jours ouvrés) au centre d’immigration à trente minutes en moto. « Motif de la demande d’extension de visa : suivre des cours de pencak silat ». Ils ont complètement halluciné à l’immigration. J’ai rempli tous les papiers, fait une lettre et plein de photocopies et lundi matin, au lieu de m’envoler pour Kuala Lumpur et Bangkok, j’irai récupérer mon passeport
  • changer les billets d’avion Air Asia (et pour ça, la première étape c’est d’appeler la banque, qui a bloqué la carte bleue car ils ont cru à une fraude)
  • voir un élève du grand maître qui m’emmène au marché chez le tailleur pour me faire un uniforme sur mesure (trop la classe)
  • l’élève du grand maître m’explique que selon la tradition, le grand maître va égorger un poulet noir devant moi sur un tissu blanc et lire des informations avec le sang du poulet, ça commence bien (mais si je ne veux pas le faire, c’est ok quand même… ouf).

Je n’ai peut-être pas fait le choix vacances-bonheur, à savoir qu’ici :

  • il fait froid (comprendre moins de 30 degrés et parfois moins de 25) et que le pantalon et la veste se supportent très bien
  • tant mieux car c’est hyper musulman mais je suis un peu dégoûtée d’avoir emporté shorts et débardeurs pour rien (c’était pour la Thaïlande) et c’est réveil prière assuré avant cinq heures
  • c’est une petite ville mais c’est quand même assez bruyant car les motos ne sont pas électriques ici (les pauses lectures ne vont pas être les même que dans le hamac au bord de l’eau)
  • l’hôtel Orchid me rappelle le taichi : chambre moche mais avec eau chaude et wifi dans le lobby (qui ici est une aquarium de fumée)
  • la bouffe n’est pas dégueulasse, mais ce n’est quand même pas dingue. Avec l’entraînement, ça va être régime…
  • je sens que je vais galérer.

Mais bon, le matin, je vais pouvoir faire du taichi sur l’immense rooftop de l’hôtel et l’après-midi du pencak silat en essayant d’être une bonne élève (hum). Je vais récupérer ma tenue samedi et je commence dimanche. Comme ça avant j’ai un peu de temps de bosser le voyage à Taiwan en mars.

Bref, un gros changement de programme comme je n’ai pas l’habitude, j’espère que je ne vais pas regretter !!

Publicités

A propos émilie

En juillet 2014, je pars en congé sabbatique pour apprendre le taichi en Chine et voyager en Asie et depuis, j'écris ce blog pour donner des nouvelles à ceux que ça intéresse : la famille, les amis, les collègues...
Cet article a été publié dans Indonésie, pencak silat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Gros changement de plan de dernière minute : trois semaines de pencak silat !!

  1. Naly dit :

    J’ai la vidéo du Pencak Silat Minangkabau. Ça a l’air pas mal dis donc, le maniement des armes et dans les everglades font un beau décor. En tt cas sympa ton programme, bon courage.

    Naly

  2. Elodie dit :

    Coucou ma Poulette,
    Je ne sais pas dans quel état on va te récupérer !!!

  3. Jean-Luc dit :

    Le sport de combat à Sumatura ça donne moins envie que d’aller voir les poissons d’eau chaude. Mais bon on ne me demande pas mon avis, je dois bosser. Sauf les deux semaines à venir où je serai au Sri Lanka 😉

    • émilie dit :

      Si si je t’assure c’est génial !!! Je crois que je préfère aussi observer les poissons mais le pencak silat est plus « utile » pour préparer mon retour à Paris (hum). Faudra que tu me dises si à Oman tu avais vu des beaux fonds marins, j’en ai entendu que du bien ! Bonnes vacances au Sri Lanka !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s