Emilie au Tibet !

IMG_0147 Après une étape près de l’aéroport de Kunming, où les températures étaient déjà bien basses (pour la première fois depuis des mois j’ai eu un peu froid dans un endroit sans climatisation, et dormi avec une couette !) et un autre vol pour Kathmandu, j’ai récupéré mon groupe là-bas le 7 septembre : six Français, une Belge et un Suisse. Juste avant, j’avais réservé un trek de 13 jours (dont 11 de marche) pour mon retour au Népal, avant d’accueillir mon groupe suivant le 12 octobre. Je vais me joindre à une expédition de Costaricains qui vont monter le Lobuche Peak : mais moi je ne vais pas aller en haut car d’une part je ne suis pas préparée et d’autre part je n’ai pas le temps. Ça se passera dans la région du camp de base de l’Everest côté népalais, avec au programme pas mal de marche (en moyenne six heures par jour – je voulais quand même que ce soit assez challenging physiquement car je suis super en forme ! et je serai déjà acclimatée), des lacs, des cols à plus de 5000 mètres, des yaks et peut-être des animaux sauvages. En plus, cela va être l’occasion de tester l’aéroport le plus dangereux du monde. Mais les pilotes sont super bons et il y a relativement peu d’accidents par rapport à la fréquentation. Je me rassure en me disant qu’il était sans doute plus dangereux d’aller en moto à Phnom Koulen. Bref, je vous raconterai ! Après deux jours de visites à Kathmandu et aux environs, nous avons pris l’avion pour le Tibet, passé deux nuits à Tsetang et nous voilà à Lhassa. Au programme : des monastères et une nuit au bord du lac Namtso avant de prendre la route qui doit nous conduire à Kathmandu. Mais il y a eu un glissement de terrain début août côté népalais qui nous empêchera de passer : on fera donc demi-tour pour reprendre l’avion après être allés au camp de base de l’Everest côté tibétain. Car réparer la route côté népalais c’est compliqué faute de moyens (d’après ce que j’ai compris, du côté chinois ça aurait été réparé en quelques jours avec plein de machines, etc.). Comme vous pouvez l’imaginer, je suis bien occupée avec mon groupe : j’ai profité d’un après-midi « libre » (je devais discuter du reste du parcours avec le prestataire), pour préparer ce brouillon tranquillement devant ma marmite de nouilles d’un petit resto tibétain sous fond de pop chinoise. On a eu une version chinoise de Boys Boys Boys (hum), et Na Xie Nian que je connais par coeur et aime beaucoup : je suis bientôt prête pour un karaoké ! IMG_0187 Les nouvelles et photos risquent de se faire un peu plus rares : j’ai déjà plein de tri à faire de ce côté là. Mais comme je vais faire deux fois le même tour, l’album complet sortira en novembre à mon retour à Yangshuo 🙂 Mais j’essaierai quand même de faire quelques posts avant !! Si l’internet le permet : c’est d’une lenteur (quand ça marche) et le VPN n’arrange rien …

IMG_0018 IMG_7155 IMG_6824 IMG_7116 IMG_6800 IMG_0092 IMG_6966 IMG_0142

Publicités

A propos émilie

En juillet 2014, je pars en congé sabbatique pour apprendre le taichi en Chine et voyager en Asie et depuis, j'écris ce blog pour donner des nouvelles à ceux que ça intéresse : la famille, les amis, les collègues...
Cet article a été publié dans Chine, Kathmandu, Népal, Non classé, Tibet. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Emilie au Tibet !

  1. Jean-Luc dit :

    Cela donne très envie d’aller randonner …..

  2. Béné dit :

    Continue Emilie, tu nous fais rêver ! Magnifiques tes photos, des bises de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s