Bye bye Phnom Penh

Samedi, j’ai quitté Phnom Penh, et, après avoir passé deux semaines dans les bas quartiers de la capitale cambodgienne, je m’y suis finalement attachée à ces bas quartiers aux allures de petite ville indienne. Il y a bien sûr, le bruit, les odeurs, la poussière, la densité du trafic, les moustiques, mais aussi la pagode, le gentil vendeur de jus de sucre de canne (je me limitais à un par jour tellement j’avais peur de devenir accro – et je n’ai jamais goûté ses brochettes d’animaux !), tous les stands de street food (y compris les insectes frits), les coiffeurs de bord de rue, la ruelle étroite du marché, les vendeurs de lait de soja, toutes les échoppes de fruits exotiques où j’achetais régulièrement mon kilo de mangoustans à un dollar, la laverie, les dentistes avec pignon sur rue …

IMG_5860  IMG_5859

IMG_5869  IMG_5868

IMG_5861  IMG_5862 IMG_5864  IMG_5865

Un peu plus loin, de l’autre côté de la grande artère qu’il était toujours un challenge de traverser, se trouve la salle de sport à 30 centimes d’euros (1500 riels) l’entrée (un hangar poussiéreux en bord de route, sans un ventilateur). Pour faire du tapis qui utilise l’électricité, il faut payer 30 centimes de plus par quart d’heure. Alors que je ne suis pas très salle de sport, j’y allais dès que je pouvais car ça fait du bien de faire de l’exercice et avec l’animation quotidienne du quartier, je n’avais pas vraiment d’endroit pour faire du taichi !! Et je n’étais pas déçue : le soir, il y a pas mal de monde, quasiment que des mecs qui passent beaucoup de temps à se regarder dans les glaces (tout autour de la salle, avec des photos de bodybuilders juste en dessus …). J’y faisais surtout de l’elliptique car avec les machines j’ai peur de me blesser et c’est un peu compliqué … j’imagine qu’il y aurait bien eu quelqu’un ravi de m’expliquer mais la fois où j’ai été à la planche inclinée pour faire des abdos je me suis un peu fait vanner ahahah, pourtant j’ai fait 2 séries de 20 et j’ai tellement perdu en condition physique que j’en ai eu des courbatures le lendemain. Mais le midi, chaleur oblige, c’est plus tranquille !! Il manquait quand même un sac de frappe 🙂
IMG_7276 IMG_7135
 
IMG_7132 IMG_7275
 
C’est aussi de l’autre côté de la grande artère que se trouve le havre de paix du quartier : un spa super propre, super zen, avec un personnel super gentil (Anna’s spa) où j’avais pris l’habitude d’aller me ressourcer/reposer.
 
Finalement, j’aimais tellement bien le quartier, que j’ai limité au maximum mes sorties dans le nord, qui n’est pas tout à fait pareil … Riverside et sa promenade le long du Mékong, ces vrais restaurants avec des occidentaux, des bâtiments, le café, et la gare pour les cars. En voici quand même un aperçu :
IMG_7152  IMG_7149 IMG_5849 IMG_5639
IMG_5841

sur les quais, il y a des installations pour faire du sport. Je n’ai pas essayé ces échelles pour m’entraîner au prochain mud day car mes pieds allaient toucher le sol 😦

le Palais Royal
 IMG_5846  IMG_5844
le monument de l’Indépendance 
IMG_5855  IMG_5852IMG_7267  IMG_7268
Au nord, il y a des buildings, des centres commerciaux et des vidéos clubs : le cinéma cambodgien fait envie, mais n’arrive pas jusqu’à chez nous … Et pour aller du nord au sud (ou inversement), je prenais parfois le tuk tuk, dans une circulation où les règles ne sont pas les même que chez nous
IMG_5621 IMG_5626

IMG_7148

IMG_5619

Le seul repas non « local » pris jusqu’à présent. Toujours pas de craquage sur une pizza !

Depuis quelques jours, je suis à arrivée à Siem Reap après un trajet en minibus efficace (5h30) en place numéro 3, donc vers la porte avec l’extra place pour les jambes ! Prochains posts à suivre sur Angkor (et son lot de cars de touristes chinois, excellente transition avant de m’envoler pour Guangzhou puis Shanghai vendredi) mais pas seulement !! Je vous raconterai aussi la boxe khmer et la grande sortie moto pour aller à la cascade de Phnom Kulen 🙂
A suivre donc …
Publicités

A propos émilie

En juillet 2014, je pars en congé sabbatique pour apprendre le taichi en Chine et voyager en Asie et depuis, j'écris ce blog pour donner des nouvelles à ceux que ça intéresse : la famille, les amis, les collègues...
Cet article a été publié dans Cambodge. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Bye bye Phnom Penh

  1. vgranier dit :

    super joli le tableau code de la route, on dirait du chris ware.

  2. GuiMo dit :

    J’ai l’impression que ce code de la route, c’est un peu  » Comment se rentrer dedans illustré « .
    Très beau burger en tout cas, ça donne faim. MIAM-MIAM

  3. Cleuna dit :

    Wouaaaah… J’ai trop hâte de voir tout ça en vrai 🙂
    J’adore ton article!!
    Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s