Un week-end à Kep-sur-Mer

Après cinq jours dans les bas quartiers de Phnom Penh (au sens propre = au sud, et figuré = les plus beaux quartiers sont au nord), je suis partie en week-end en minicar pour Kompot, petite ville au sud du Cambodge, qui, au niveau culinaire, est la capitale (comme son nom ne l’indique pas) … du poivre ! Si j’étais restée plus longtemps, je serais volontiers allée visiter une plantation mais aussi à Angkoul Beach et sur l’île des lapins. Mais le seul objectif est de me (re)poser tranquillement à Kep-sur-Mer, anciennement le Saint-Tropez du Cambodge, donc c’est parti pour une demi-heure de tuk tuk.

IMG_5651
 
La veille du départ, j’avais réservé en cinq minutes une petite guesthouse qui me paraissait sympathique : http://bacoma.weebly.com/ et c’est exactement comme sur les photos, et même mieux car le personnel est juste tellement gentil que c’est vraiment trop gentil. Puisque c’était très mignon, je vous remets quelques photos de la guesthouse et de ma petite maison.
IMG_7169 IMG_5731
IMG_5655 IMG_5658
Que peut-on faire à Kep-sur-Mer pendant un petit week-end ensoleillé ? Au Cambodge on est censé être en pleine saison des pluies mais je n’en ai toujours pas vu une goutte (juste entendu, la nuit). A Paris c’est le contraire, si j’ai tout suivi. Bref, tout d’abord, étant donné que la guesthouse est proche de l’entrée d’un parc national (le plus petit du pays), c’est l’occasion d’aller y faire une marche de 17 km. C’était dingue : 
une vue sur la mer et les îles 
F29776AB-D88C-44F8-BFF1-9B00D9D8DB2F
IMG_5725
des paysages dignes de la série Lost
IMG_5691
23349F03-B03F-4C2A-B9B8-67231B69A4EC
IMG_5687
IMG_5711
IMG_5717 IMG_5706
comme animaux, je n’ai pas vu d’ours polaires (ni de singes, tigres ou autres sangsues), mais des beaux papillons, des oiseaux, quelques chiens qui m’ont fait un peu peur, ce que j’ai cru être un énorme serpent
IMG_5675
et quelques vaches (faciles à photographier)
IMG_5696
J’ai aussi vu quelques temples et des arbres spectaculaires
IMG_5700     IMG_5684IMG_5681
et j’ai failli me perdre au niveau de la plantation de cocotiers
IMG_5702
Alors que je me trimballe toujours avec du micropur, c’est une fois mon litre et demi de flotte fini que je prends conscience de l’oubli des pastilles magiques à la guesthouse, oups. En rentrant, je fais donc une bonne pause hydratation avant d’aller faire un tour en vélo, puisque les vélos sont gracieusement mis à disposition : aucun vélo rose malheureusement mais ils sont tous en bon état avec des paniers, et comme rien ne se perd à Kep, pas besoin de cadenas.
IMG_5748
A Kep, on trouve beaucoup de vieilles demeures coloniales détruites pendant la période des Khmers rouges, et laissées à l’abandon depuis. En voici un échantillon :
IMG_5728
IMG_5789 IMG_5783
IMG_5791
IMG_5794
Et pour continuer le point architecture locale, voici quelques maisons habitées :
IMG_5768 IMG_5767
IMG_5739
IMG_5778 IMG_5777
A Kep, il y a aussi des statues et des monuments de plus ou moins bon goût :
IMG_5744
 IMG_5735 IMG_5746   IMG_5745 IMG_5729
 IMG_5801 IMG_5734
IMG_5726
IMG_5781 IMG_5780             
Le vélo permet d’aller rapidement à l’embarcadère pour l’île des lapins, puis jusqu’aux rizières et aux marais salants.
IMG_5790
IMG_5755
IMG_5765
IMG_5771
IMG_5775
Mais Kep-sur-Mer, comme son nom l’indique, c’est aussi une belle plage, un chouette bord de mer, un marché où l’on trouve des souvenirs à base de coquillages (aussi horribles que les souvenirs en Chine), et un beau coucher de soleil.
IMG_5740
IMG_5802
IMG_5738
IMG_5816
IMG_5737
IMG_5814
IMG_7211
 
Les spécialités culinaires sont le crabe et les poissons, mais je me régale de curry khmer, de riz aux légumes et au tofu et de mix fruits shakes. Au Cambodge, on mange avec des couverts, ça fait presque bizarre.
IMG_5653
Le dimanche matin, je reprends le vélo pour aller profiter de la plage et nager une heure, car je ne suis pas prête de revoir la mer de si tôt : rien de sûr mais peut-être fin novembre à Hong Kong si je reste en Chine début décembre – faut ressortir car les visas c’est pour 30 jours et Hong Kong est une bonne destination pour un week-end, ou en décembre en Thaïlande ou en Birmanie, ou en janvier aux Philippines … trop dur. Une fois de plus, je regrette de ne pas avoir pris mes lunettes de piscine car je n’en trouve jamais là où je suis, et cette-fois A Wei n’est pas là pour me prêter les siennes, celles que le professeur de badminton lui avait apportées de je ne sais pas où. Il va falloir que je me trouve des piscines pour aller nager ! Dans deux semaines je suis à Shanghai, et je connais une olympique au sud de la Concession Française, j’espère que j’aurai réussi à trouver lunettes et bonnet d’ici là, et qu’elle sera toujours là (elle était un peu pourrie l’an dernier).
 
Après le bain, la douche et le check out, je vais prendre un car pour Kompot à midi, le monsieur de la guesthouse me l’a gentiment réservé et il appelle même le chauffeur pour qu’il klaxonne en approchant et s’arrête à l’entrée, c’est 2 USD au lieu de 8 en tuk tuk, avec la poussière en moins, et donc parfait pour mon bermuda blanc. Je fais un petit tour à Kompot avant de prendre le minicar de retour. Je suis un peu déçue par le centre ville, à part la statue géante de durian, qui aurait pu être une « chinoiserie ». 
 IMG_5827
 
IMG_5825
Au retour, je profite du wifi du car pour prendre des nouvelles de la Chine sur wechat, le truc qui prend trois plombes … A Wei et A Qiang ont quitté Yangshuo vendredi, je ne savais pas trop pour quoi faire : j’avais la flemme de déchiffrer, je vois des photos d’aéroport, de métro de Guangzhou et de billet de train, je souhaite de bonnes vacances. Depuis A Wei ne me parle plus, ahahah. C’est là que j’apprends (merci Joëlle pour la confirmation) qu’ils ont dû aller passer des exams / grades de taichi dans le Guangdong (la province voisine, il est peut-être utile de le préciser), et A Wei a réussi ça avec succès. A Qiang je n’en sais rien (il n’est pas sur wechat), mais sans doute car il trop fort aussi. Le professeur de mathématiques au petit chien, lui, il est au taquet sur wechat et m’envoie plein de messages que je mets trop de temps à déchiffrer, et après il faut répondre … de quoi occuper facilement les trois heures de trajet, de me remettre dans le bain « chinois » et de culpabiliser car je ne fais plus trop de taichi. C’est pas grave, dans deux semaines je retourne à Yangshuo, et en attendant samedi je pars à en vacances à Siem Reap … je vous raconterai 🙂
 
 
Publicités

A propos émilie

En juillet 2014, je pars en congé sabbatique pour apprendre le taichi en Chine et voyager en Asie et depuis, j'écris ce blog pour donner des nouvelles à ceux que ça intéresse : la famille, les amis, les collègues...
Cet article a été publié dans baignade, Cambodge, promenade, vélo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Un week-end à Kep-sur-Mer

  1. Aymeric dit :

    C’est beau…
    +1 pour la mention de l’ours polaire. Pas de fumée noire, non plus? 😉
    Bonnes vacances !

  2. Guen dit :

    Magnifique !

  3. vgranier dit :

    Bonjour,

    Je tombe par hasard sur ce blog. Je suis très heureux de rencontrer enfin des personnes qui regardent Lost pour les paysages.

    Ps : Bravo pour le durian géant.

  4. GuiMo dit :

    Superbes photos de Kep, ça donne envie ces paysages vierges. Tu as pris du poivre comme souvenir ou tu étais trop émerveillée par les belles statues ?
    Mention spéciale pour le crabe qui me rappelle les beaux chars que nous avions vu devant l’église de Procida (île en face de Naples très belle)… d’ailleurs, faudrait que je regarde « The Postman ».
    Et c’est dommage pour l’île aux lapins 😦 J’aurais bien voulu savoir pourquoi cette île porte ce nom. Ca restera un grand mystère mais c’est comme LOST. A la fin, on ne sait pas tout!

  5. R.kluhs dit :

    C est effectivement la mousson sur Paris….enfin il parait car nous sommes au soleil dans le sud…;) tes photos sont très belles…. Biz . Rachel

  6. boris dit :

    oh oui que ça donne envie toute cette nature ! On en veut encore.
    PS : les sourires et les bonnes bouilles des gamins me rappellent l’Indonésie

    • émilie dit :

      ah la nature … fais gaffe je prépare l’article Phnom Penh (dans un autre genre)

    • Aymeric dit :

      Vous voulez dire que tous les asiatiques se ressemblent ?
      Bravo…

      • émilie dit :

        ahahah, ou que les seuls enfants à avoir des bonnes bouilles sont les enfants asiatiques ?

      • boris dit :

        hé hé patate 🙂 Si tu étais sur Facebook, tu pourrais voir que les photos des gosses de mon album Indonésie ressemblent (sourire, regards lumineux, bouilles « gentilles ») à ces deux gamins du Cambodge, mais que je retrouve pas ça sur mes autre albums photos Tanzanie, USA, Argentine, Ladakh … ça pourrait être culturel (le boudhisme) ou le climat ou j’en sais rien. J’avais pas mal choqué dans le Ladakh (Himalayas) quand j’avais dit qu’ils ressemblaient aux Argentins des montagnes de la Cordillère des Andes (même climat sec et mêmes hauteurs à plus de 3000m) ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s